Découverte de l’histoire de la construction d’un barrage au coeur de la Corrèze Barrage de l’Aigle, 22 septembre 2019 11:30-22 septembre 2019 16:45, Barrage de l’Aigle.

Dimanche 22 septembre, 11h30, 15h30 Gratuit sur réservation, conférence à la salle du laboratoire

Agnès Brahim-Giry, chercheur, au service Patrimoine et Inventaire Nouvelle-Aquitaine, vous propose une conférence sur l’histoire de la construction de ce barrage, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Agnès Brahim-Giry, chercheur, au service Patrimoine et Inventaire Nouvelle-Aquitaine vous propose une conférence sur l’histoire de la construction de ce barrage, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Connu sous le nom de «barrage de la Résistance», ce symbole industriel, a marqué par les défis techniques relevés, l’histoire des barrages de la Corrèze.

Barrage de l’Aigle 19550 Soursac 19550 Soursac Corrèze

dimanche 22 septembre – 11h30 à 12h45
dimanche 22 septembre – 15h30 à 16h45

05 87 31 00 57 http://www.pahcorrezeventadour.com Le barrage de l’Aigle se distingue par l’originalité de son architecture, avec ses doubles évacuateurs de crues, et ses dimensions impressionnantes : 290 m de long et 90 m de haut. La construction d’un cinquième groupe de production en 1982 en fait l’aménagement EDF le plus puissant du bassin de la Dordogne avec une puissance installée de 360 MW. Le barrage de l’Aigle est aussi surnommé « le barrage de la résistance ». Sa construction de 1935 à 1945 a été volontairement retardée par l’Organisation de résistance de l’armée du Cantal, durant la Seconde Guerre mondiale, pour ne pas donner accès à une puissance énergétique supplémentaire à l’occupant.