Emiliana


Vendredi 29 mars, l’association Tous ensemble pour les gares (TEPLG) a repris les hostilités en gare de Gourdon en réponse aux actes scandaleux de la SNCF

Posted by Emiliana on
Blog

L’association TEPLG, depuis 10 ans, défend le maintien de la gare, la récupération des arrêts de train et le service aux voyageurs. Les memebres indiquent qu’il s’agit «d’une lutte gourdonnaise pour nos enfants, pour les étudiants, les employés, les retraités, les personnes handicapées, pour récupérer un vrai service aux voyageurs».

Merci de partager :

Appel citoyen des maires à investir la commune et à porter de nouveaux projets collectifs à l’approche des élections municipales

Posted by Emiliana on
Blog

Dans un contexte de fractures territoriales, de crise de la démocratie représentative, et de mouvement des gilets jaunes, les auteurs de cette tribune plaident pour une « action locale basée sur la coopération et l’implication des femmes et des hommes de bonne volonté, en dehors des schémas habituels ». Ils appellent donc de leurs vœux à la fois un renouvellement des pratiques et des élus municipaux.

Merci de partager :

Licra : conférence et exposition « Regards de jeunes sur la déportation » le 12 mars 2019 à Vayrac (Lot)

Posted by Emiliana on
Blog
Licra : conférence et exposition « Regards de jeunes sur la déportation » le 12 mars 2019 à Vayrac (Lot)

Betty et Marcel Wieder, respectivement présidente et secrétaire général de la Licra Périgueux-Dordogne ont présenté à la mairie de Vayrac, l’exposition « Regards de jeunes sur la déportation ». Cette exposition réalisée par un journaliste de FR3 et la photographe Emilie Daubisse porte sur le vécu et la réflexion des jeunes scolaires ayant participé aux différents voyages pédagogiques en Pologne, organisés par la section Périgueux-Dordogne.

Merci de partager :

Les élèves du collège de Seilhac gère un refuge pour les oiseaux.

Posted by Emiliana on
Blog

Ce sont les enfants eux-mêmes qui ont souhaité se lancer dans cette aventure. Pour la LPO il s’agit surtout de sensibiliser les plus jeunes à la baisse du nombre de mésanges, pinsons, roitelets et autres. Près d’un tiers de nos oiseaux sauvages ont disparu en vingt ans. C’est dans ce contexte que la LPO multiplie le nombre de ses refuges.
Ce sont les élèves qui ont l’avenir de la planète entre les mains ».

Merci de partager :