Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Découvrez l’ “Arpentage” d’un livre ce samedi à Brive

Vous aimez les idées, vous aimez échanger avec d’autres … avez-vous conscience de ce qu’une lecture “distribuée” d’un livre par un groupe apporte comme richesse d’idées ? Il faut le vivre pour le croire … (évidemment c’est du vécu)

Vous pouvez faire l’expérience dès ce samedi à Brive au théatre l’Empreinte. Croiser les perceptions de lecteurs qui se sont partagés les chapitres d’un même livre, est une expérience collective à vivre …

Samedi 10 octobre de 10h à 17h, Théâtre de Brive

Voir l’événement dans le calendrier Citoyliens

Proposition d’arpentage de « Être Forêt » de Jean-Baptiste Vidalou en partenariat avec l’Empreinte , scène nationale Brive-Tulle. Dans le cadre des Tribunes: « Quel monde oser, quel monde bâtir ? »

Sur le livre de Jean-Baptiste Vidalou, «Etre Forêts, habiter des territoires en lutte», éditions la dé-couverte, 2017

Cet arpentage est fait en préparation d’une rencontre avec l’auteur le lundi suivant.

Le but d’un arpentage est de parvenir en une journée à « débroussailler » un livre en mettant en commun les connaissances, les idées et les intuitions de tous les participants. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu l’ouvrage avant de l’arpenter, il est même mieux de ne pas l’avoir lu !

Le livre

Les bois de Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Bure ou encore les Cévennes témoignent que des choses s’inventent du côté des forêts. Certains ont commencé à les habiter, dans la perspective de défendre un autre monde et d’autres usages du territoire. Ces luttes, qui nous

parlent d’ici, trouvent aussi des échos forts du côté des paysans du Guerrero au Mexique, des trappeurs du peuple Cri du Canada qui luttent contre la déforestation, des Pénan de Bornéo qui sont en guerre contre les compagnies de plantation de palmier à huile. Toutes

ces luttes portent un même mot d’ordre : la forêt n’est pas une usine à bois, pas une réserve de biosphère, pas un puits où stocker du carbone, mais le lieu où un peuple s’insurge, se fait ingouvernable. C’est ce dont témoigne l’ouvrage, Être Forêts : habiter des territoires en lutte de Jean-Baptiste Vidalou.

Jean-Baptiste Vidalou – nom de plume choisit en hommage à la guerre des Demoiselles – est bâtisseur en pierre sèche et agrégé de philosophie. Inspiré par son expérience de vie dans le parc naturel des Cévennes, il a écrit Être Forêts : Habiter des territoires en lutte, publié aux éditions La Découverte en 2017. Ce livre témoigne à la fois d’une expérience et d’une enquête historique et philosophique sur les forêts, les effets de l’aménagement du territoire et les formes d’ingouvernabilité qui s’y inventent.

Vues : 23

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 400+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.