Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Manifestation anti-pass sanitaire à Tulle sam 21 août 16h

Quand :
21/08/2021 @ 14 h 00 min – 19 h 30 min
2021-08-21T14:00:00+02:00
2021-08-21T19:30:00+02:00
Où :
Place de la Cathédrale
TULLE

Manifestation contre le pass sanitaire à Tulle, samedi 21 août

Devant la Cathédrale

14h – 16h – forum d’échanges

16h – manifestation

17h – prises de parole

AFFICHE 21 aout A4

Vues : 506

7 réflexions au sujet de “Manifestation anti-pass sanitaire à Tulle sam 21 août 16h”

  1. 11-cour-supreme-en-espagne

    – Une mesure de ségrégation disproportionnée selon les juges –
    Il paraît, selon tous les média dominants, que s’opposer au contrôle numérique et policier de nos vies au nom du Covid est un délire de complotistes, d’extrémistes et « d’antivax ». Pourtant, chez nos voisins Espagnols, c’est la plus haute autorité de justice qui a décidé d’interdire le Pass Sanitaire.

    Explications : en Espagne, contrairement à la France, le pouvoir est décentralisé depuis la mort du dictateur Franco. Ce sont les régions autonomes qui décident des mesures sanitaires. Et de l’autre côté des Pyrénées, seule la région d’Andalousie, au sud du pays, avait décidé d’imposer le Pass Sanitaire pour l’accès aux restaurants, bars et boîtes de nuit. Première réponse judiciaire : le Tribunal supérieur de la justice d’Andalousie a bloqué cette mesure. Mercredi, c’est la Cour suprême espagnole a confirmé l’interdiction. L’institution est garante de la Constituion.

    Selon les magistrats, le pass sanitaire serait contraire à la protection de la vie privée et discriminant. La Cour suprême espagnole estime que la mesure est « disproportionnée par rapport à la situation épidémiologique » et qu’exiger une preuve de vaccination pour l’accès à des lieux ouverts au public suppose de « ségréguer » des personnes qui ont « licitement choisi de ne pas se faire vacciner », puisqu’en Espagne comme en France, la vaccination n’est en principe pas obligatoire. La décision du gouvernement présenterait un risque « d’empêcher un nombre indéterminé de citoyens de profiter de leurs libertés que la Constitution leur garantit », argumente le tribunal.

    La Cour suprême espagnole explique également que ce pass forcerait les personnes à faire des tests, qui constituent une « charge économique ». Le gouvernement français, libéral et autoritaire, a déjà tranché la question : il va supprimer le remboursement des tests. Ce qui est un non sens sanitaire absolu.

    En bref, en Espagne, régime politique pas vraiment réputé pour son laxisme régalien, il reste des contre-pouvoirs pour empêcher une mesure de contrôle liberticide inédite. Ce qui n’est pas le cas en France, où les plus hautes autorités judiciaires et politiques ont validé les caprices de Macron. Comme en matière de maintien de l’ordre, la France est l’un des pays les plus autoritaire d’Europe et du monde occidental.

    Source :
    https://www.levif.be/article-news-1458873.html

    Répondre
  2. Merci pour cet article qui légitime notre combat. NON je ne suis pas complotiste – OUI je veux être Libre de mes choix – Que cela plaise ou non au gouvernement en place nous nous battrons pour nous faire entendre !
    Pas de manif pour moi à Tulle aujourd’hui – Alors … à dimanche prochain à Brive !

    Répondre
  3. Je suis toi, tu es moi

    Nous nous croisons tous les jours. Aujourd’hui j’ai pris le vaccin. Je ne supportais plus de devoir faire des tests tous les trois jours, j’en étais à 10. Il me faut travailler et accompagner mon frère à l’hôpital. Je ne suis jamais malade, à chaque fois testée négative malgré toutes les personnes qui l’ont eu autour de moi. Une immunité naturelle comme dit mon docteur, pourtant il m’a injecté le vaccin pour me donner le pass sanitaire. Même pas pour un restaurant ou des vacances, mais pour continuer à vivre ou à survivre…Je ne voulais pas le faire car j’estimais ne pas en avoir besoin. J’en ai pleuré mais personne autour de moi ne veut me comprendre. Je ne suis ni antivaccin, ni révolutionnaire. Je sais tout ce que je vais vous dire, mais je me suis vaccinée quand même. Maintenant je fais partie du camp des vaccinés mais je ne trouve toujours pas la paix.

    Depuis deux ans on me dit que c’est la seule solution face à cette maladie. Je ne comprends pas car à l’école on m’a bien appris à me méfier de la pensée unique, celle que l’on appelle dictature. Mais cette fois-ci tout le monde me demande d’y croire sinon je perds tous mes amis, tous ceux que j’aime. Car tous ceux qui recherchent la vérité, qui demandent le droit de se soigner comme ils veulent sont devenus des conspirationnistes. Comme au temps de l’inquisition lorsque Galilée voulait prouver que la Terre est ronde et qu’il a failli être brûlé vif.

    Il faut faire confiance et accepter le bénéfice risques, même lorsqu’on évoque des effets secondaires tels que hémophilie. Cela ne choque plus personne, mais moi j’ai très peur car les maladies auto immunes peuvent mettre 5 ans 10 ans à se déclarer. Et puis je ne peux pas oublier que cet étudiant de médecine mort dans sa chambre après le vaccin, ces centenaires pleins de vie, ces enfants, auraient pu être moi, ou mon fils ou bien mon frère.

    Que s’est-il passé? Sommes-nous tous endormi? Alors je suis venue à la manif l’autre jour pour retrouver la vie, rencontrer des gens qui se battent pour la liberté du choix, qui croient encore en la démocratie. Je reviendrais encore et toujours pour me sentir moins seule puisqu’il ne nous reste plus que cela pour retrouver notre liberté.

    Tu me reconnaîtras, je suis tous ceux que l’on a contraint à prendre le vaccin à cause du pass pour garder leur emploi. Tous ceux qui l’ont pris car il croyait en finir mais les hôpitaux sont pleins de vaccinés, où est la vérité.

    Je suis cette mère qui a menti à sa fille dissidente pour se vacciner en cachette en croyant se protéger de la maladie…Ceux qui sont loin de chez eux et qui ne peuvent plus rentrer. Je suis le personnel soignant contraint à injecter sous peine de sanction.

    Ceux qu’on appelle les antivaccins mais qui ne le sont pas, ils demandent seulement le droit de se soigner sans contrainte. Les défenseurs de la médecine naturelle, des médecines douces, ayurvédiques, qui ont fait leur preuve depuis des millénaires…Toutes les firmes, rejetées par les gouvernements et l’industrie pharmaceutique, qui ont produit des médicaments pour stimuler les défenses autre que la dictature du vaccin et du pass sanitaire. Ces médicaments ont toujours été approuvés pour la plupart des maladies mais pas pour cette fois.

    Je suis cet homme qui voulait se battre pour la liberté en devenant célèbre, ministre, président, maintenant une marionnette que les multinationales font plié au gré de leur pouvoir. Je voudrai être aussi courageux que vous mais je ne sais plus crier, ni même pleurer.

    Oui je suis presque tout le monde et je le serai encore plus demain.

    Anonyme vaccinée, trouvez moi, tuez moi, je suis déjà morte car vous m’avez ôté la liberté.

    Publiez moi car je suis toi, tu es moi, nous sommes ensemble jusqu’au bout.

    Répondre
  4. Oui entendu ,arrêtons de nous diviser, réfléchissons ensemble ,nous devons gagner contre ce pass sanitaire déplorable qui nous fait reculer dans nos libertés .
    Ils faut que les français se réveillent !
    Élisabeth

    Répondre
  5. Marie-Julie Jahenny, décédée en 1941, a laissé des prophéties sur les événements actuels, en 8 points.
    Les deux points se sont déjà produits, et le troisième est en cours.
    – Premier point : description de président actuel. “En France, n’attendez rien de celui qui règne comme roi et qui, aujourd’hui, est assis dans le même fauteuil que les autres, fauteuil qui ne porte aucune marque d’un pouvoir spécial et plus grand. Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. N’attendez rien de ce côté, il ne mérite pas plus de respect que tout le reste. Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce qui est établi. Il n’y a pas de fermeté en lui, ils l’ont mené, ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue. Le grand Monarque, futur Roi descend de la branche de Saint-Louis, cette sodome coupable ne le possède pas”.
    – Second point : la France première à entrer en révolution. “La grande révolution universelle sortira d’abord en France : c’est elle qui la première marchera dans l’abîme et qui en sortira la première”.
    – Troisième point, qui est en cours : fuite du gouvernement après que le peuple ait vaincu les miliciens/forces de l’ordre de Macron. “Pendant la guerre civile la France sera divisée en deux parties. Les gardiens de la paix traditionnels ne pourront plus circuler dans les villes. Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays”.

    Répondre
  6. Hier, jeudi 3 Septembre, ce cher Macron à Marseille… a osé employer ce mot ” FADAISES”qu’il regrette sur la Vaccination, lors de la présentation de son plan pour la ville,” Marseille en grand”, il a dit on a moins vacciné à Marseille, car on a laissé courir quelques fadaises….. ouvrons la bible linguistique : la fadaise est une chose insignifiante dépourvue d’intéret et de valeur, bagatelle, futilité, ce mot est provençal… En choisissant un mot issu de telle origine, Macron a usé d’un precédé très courant dans l’exercice du discours : employer un vocabulaire auquel son auditoire peut s”identifier…. Que de mépris pour le peuple Français….

    Répondre

Laisser un commentaire