Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

5G : le principe de précaution est dans les mains des citoyens / des élus

Facebookyoutube

Voici une lettre réelle envoyée par un/une citoyen/ne à sa mairie. Nous avons été largement informés que les licences 5G ont été concédées, que le gouvernement français se prononce unanimement pour son déploiement rapide. Qui sait que des études scientifiques devront délivrer leurs conclusions d’analyse concernant les effets sur la santé des populations avant que la technologie soit déployée …

Votre ville et village peux se positionner officiellement sur une volonté de moratoire. Est-ce que votre ville ou village de Corrèze a étudié la question ? Et si, dans votre rôle de citoyens, vous demandiez à vos élus de délibérer et prendre une décision sur cette réalité très controversée ?

Lettre du citoyen à son maire à propos de la 5G

Madame la Maire,
Mmes et Mrs les adjoints,
Mmes et Mrs les conseiller-ère-s municipaux,

Vous n’êtes pas sans savoir que le gouvernement compte attribuer les fréquences de la 5G aux différents opérateurs, le 20 septembre.

Vous n’êtes pas sans savoir que les détachés gouvernementaux et les opérateurs claironnent à tout-va que la 5G ne sera pas imposée aux municipalités qui réclameront un moratoire. (Nous aimerions leur faire confiance… Peut-on de nouveau croire au Père Noël ?).

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une grande partie de la population émet, au minimum, des doutes sur ce qu’on appelle cette nouvelle technologie.

Vous n’êtes pas sans savoir aussi que cette technologie commencera à être installée avant la fin de l’année 2020.

Vous n’êtes pas sans savoir aussi que l’ANSES et les différents organismes reconnus par l’état (ANFR,…) ne rendront leurs conclusions sur la fiabilité ou la dangerosité de la 5G qu’en 2021.

Vous n’êtes pas sans savoir que la législation française demande l’application du principe de précaution dans de nombreux domaines, surtout si l’état sanitaire des français et de la biodiversité risquent d’être impactés…

Au vu de toutes ces connaissances, nous nous adressons à vous tou-te-s, pour vous demander de soumettre, en toute urgence, à votation le MORATOIRE SUR LA 5G, lors de votre prochain conseil municipal.

À ce stade, nous ne vous demandons pas de vous prononcer sur l’accord ou le refus de la 5G… Nous vous demandons simplement de demander un moratoire en attendant les conclusions des différents organismes officiels (ANSES, ANFR,…).

Vous savez peut-être aussi que de très nombreuses communes ainsi que de grandes villes françaises se sont déjà prononcées pour un moratoire sur la 5G.

Les prises de position de personnalités gouvernementales et des opérateurs, de non imposer cette nouvelle technologie aux communes ayant voté un moratoire sont déjà en-soi une reconnaissance de ce temps de réflexion.
Cela pose déjà un cadre juridique protégeant les « soucieux » d’une vraie démocratie et de leurs administrés.

Ce moratoire permettra à vos concitoyens d’être protégés provisoirement, puis définitivement en cas de conclusions défavorables à cette nouvelle technologie.

En ce moment, nous nous trouvons dans la situation où l’on vous demanderait de prendre un médicament avant son autorisation de mise sur le marché.
Posez-vous la question :  «Accepteriez-vous d’obliger votre enfant, un proche ou vous-même à prendre un médicament qui n’aurait pas reçu son «habilitation » ?
Pour la 5G, aujourd’hui vous vous trouvez dans le même cas de figure…

Bien sûr nous sommes prêt-e-s à en débattre avec vous, …avec la population (si vous nous libérez une salle ou si vous décidez d’organiser une grande réunion publique).
En plus, nous sommes prêt-e-s à informer la population si vous nous permettez d’intervenir sur la place publique.

Ces rencontres que nous sollicitons ne peuvent se faire que très rapidement vu l’urgence du calendrier qui nous est imposé par le gouvernement…

Dans cette lettre, nous avons volontairement omis de vous donner notre
opinion sur la 5G.

Le moratoire est nécessaire à tou-te-s pour pouvoir s’exprimer en toute conscience et sans précipitation…
La précipitation n’est pas la meilleure maîtresse à une bonne et sereine réflexion…
Prévenir permet souvent d’avoir à éviter de guérir…

Merci de nous avoir écouté et de répondre à notre courrier en sachant que vous avez postulé à ce poste pour créer un mieux-être et un bien-être auprès de vos concitoyen-ne-s.

Veuillez recevoir toute notre reconnaissance.

Des citoyens soucieux de la vie démocratique et de la santé de tous.

Point sur ce qu’implique la 5G : appel au principe de précaution par des maires et des élus

Cet article date du 13 septembre 2020.

Vues : 2

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire