Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Le rêve d’une compagnie de train citoyenne … devient réalité !

Facebookyoutube

Créée il y a moins de deux ans, la première coopérative ferroviaire française n’a plus rien d’un projet utopique. Plus de 6.000 particuliers et des collectivités sont entrés dans le capital de Railcoop. La somme nécessaire à l’obtention de la licence ferroviaire vient d’être réunie.

Plus de 6.000 sociétaires ont souscrit au capital social de Railcoop. Un véritable élan populaire. Les fondateurs de la première coopérative ferroviaire de France, basée à Figeac (Lot) ont réussi à convaincre les villes, départements et territoires concernés par les dessertes ferroviaires envisagées. Ces collectivités sont également rentrées dans le tour de table et ont permis à Railcoop d’atteindre un objectif majeur : réunir la somme d’1,5 million d’euros qui constitue le ticket d’entrée sur le réseau français.

Railcoop prévoit ainsi de faire rouler des trains de marchandises dès le dernier trimestre 2021. Une navette quotidienne connectera les territoires de l’Aveyron (Viviez-Decazeville) et du Lot (Capdenac) au hub logistique de Toulouse-St-Jory, les reliant ainsi aux principaux corridors fret existants.

Bordeaux-Lyon envisagé dès juin 2022

À partir de juin 2022, le train Bordeaux-Lyon Railcoop prévoit de desservir Libourne, Périgueux, Limoges, Saint-Sulpice-Laurière, Guéret, Montluçon, Gannat, Saint-Germain-des-Fossés et Roanne.

Et la suite ?

2 autres lignes à l’étude. Voir l’article original

Vues : 61

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire