Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Appel à solidarité RESF

Facebookyoutube

Bonjour à tous, et d’avance grand merci de prendre le temps de lire ce mail concernant Sana, un jeune migrant de 29 ans originaire de Guinée Bissau (dixième pays le plus pauvre du monde) et arrivé à Tulle en 2016.

Aujourd’hui Sana est assigné à résidence; il a reçu une Obligation de Quitter la France et doit pointer trois fois par semaine au commissariat. Il peut être expulsé de France à tout moment, et renvoyé en Guinée Bissau, pays où il n’a plus de famille, plus d’attache et qu’il a quitté il y a 15 ans parce que l’insécurité y était trop forte et la vie si dure.

A 16 ans, orphelin et sans espoir d’avenir chez lui, Sana est parti. En dix ans il a parcouru 11 000 Km à pied, en camion, en bateau… jusqu’à Tulle. Il y a été accueilli par plusieurs associations, s’est fait des relations, des copains et de vrais amis; il a été bénévole à la Croix Rouge; il est tombé amoureux, a signé un PACS et a eu un petit garçon, Nouh, qui aura 1 an le 12 avril.

Et pendant ce temps, toutes ses demandes de titre de séjour ont été refusées, d’où le grand danger qui le guette désormais.

Par conséquent, Sana cherche de toute urgence un artisan du bâtiment qui serait prêt à l’embaucher ou à le prendre en apprentissage.

En effet, une promesse d’apprentissage ou d’embauche pourrait entrainer un nouvel examen de son cas et de sa demande de titre de séjour par la préfecture de la Corrèze: aussi je me permets de faire appel à chacun d’entre vous: si vous connaissez vous-même un artisan merci de lui faire part de cette demande; et merci aussi de faire circuler ce message le plus rapidement possible dans vos réseaux.

Sana ne conduit pas. Son parcours ne lui a pas permis de suivre une quelconque formation. Mais il est extrêmement motivé.

Et encore une fois, merci pour votre aide à tous

Vues : 44

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire