Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Manifestation contre la réforme de l’assurance chomage TULLE vendredi 23

Facebookyoutube

Nous nous mobilisons pour le 6ème vendredi de la colère à Tulle. Pour cette manif, les théâtres occupés de Saint Céré et Périgueux nous rejoignent. 

Ce jour de manif prend un caractère national plus revendicatif avec un gouvernement qui commence à se diviser sur les sujets de la contre réforme de l’assurance chomage et de l’année blanche.

Cette réforme touchera de près ou de loin votre famille et qui aura pour conséquence sur une grande majorité de ne plus pouvoir payer leur loyer.

Réfléchissez, manifestez votre résistance à cette catastrophe sociale annoncée.

Appel national pour les vendredi de la colère
contre la réforme de l’assurance chômage
vendredi 23 avril 2021 à 14h30
place de la préfecture tulle

Nous occupants des lieux de culture affirmons que notre lutte dépasse les revendications du secteur culturel et appelons la mobilisation contre le projet de l’assurance chômage

Le gouvernement impose une réforme de l’assurance chômage d’une violence inouïe.

  • Alors que la gestion de la crise sanitaire empêche de million de personnes de travailler,
  • Alors que plus d’un chômeur sur deux n’est pas indemnisé,
  • Alors que le chiffre historique de 10 million de pauvres a été dépassé,

Elle appauvrit de façon écrasante les plus précaire d’entre nous.
C’est inacceptable, indigne, obscène et méprisant.
Nous sommes déterminés à obtenir son retrait définitif
Nous exigeons que tous les chômeurs soit indemnisé immédiatement.

Nous appelons tous les vendredis a des journées d’actions coordonnées partout en France.

STOP À LA CASSE
STOP À LA PRÉCARITÉ
STOP À LA RÉGRESSION SOCIALE
TOUS UNIS POUR LE RETRAIT

Le résultat de l’étude d’impact faite par l’UNEDIC (la caisse gestionnaire des fonds chomage)

Réforme de l’assurance chômage : «C’est pire que ce qu’on craignait»

La dernière étude d’impact de l’Unédic prévoit de bien plus lourdes conséquences que ce qui était annoncé en novembre. Selon l’organisme, 1,7 million de personnes seront touchées par la seconde partie de la réforme de l’assurance chômage.

Voir l’article de Libération (cliquez)

Avis du conseil économique et social : LE CESE APPELLE EMMANUEL MACRON À REVOIR LA RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE

Paul LouisLe 02/07/2020 à 18:52

Le Conseil Economique, Social et Environnemental
Le Conseil Economique, Social et Environnemental – BERTRAND GUAY

Pour le CESE, le “monde d’après” doit notamment passer par la création “de nouvelles solidarités” et le soutien de l’emploi.

Invité début juin par Emmanuel Macron à dégager les “priorités essentielles pour la relance de la France”, le Conseil Economique, Social et Environnemental a rendu ses conclusions ce jeudi. Dans un communiqué, la troisième assemblée de la République estime que le “monde d’après” devra s’articuler autour de “trois axes forts qui ne peuvent révéler leurs forces que combinés: ‘créer de nouvelles solidarités et soutenir l’emploi’, ‘relancer les activités en préparant l’avenir’ et ‘décider ensemble’”.

Le premier axe vise à lutter “contre les nombreuses vulnérabilités révélées ou accrues par le contexte épidémique” et par la crise économique. Pour ce faire, le CESE recommande des mesures d’urgence dont “la révision de la réforme récente du mode de calcul de l’indemnisation chômage”. Cette réforme qui durcit les conditions d’accès aux allocations est dénoncée depuis plusieurs mois par les organisations syndicales.

Vues : 39

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire