Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

La manifestation festive pour sauver les platanes d’Objat : la vidéo !

Facebookyoutube

Un collectif citoyen s’est formé à objat pour défendre les vieux platanes bien connus du centre ville. Comme l’explique une des membres du collectif, plusieurs réaménagements ont déjà eu lieu où à chaque fois les vieux arbres sont abattus.

Contrairement à la loi donnant accès aux données publics, le collectif n’a pas pu avoir accès aux descriptifs du projet. La seule avancée obtenue par ce collectif suite à une entrevue, c’est qu’une expertise indépendante de ces dizaines d’arbres soit effectuée.

Une pétition est présenté tous les dimanches aux personnes venant au marché, et elle peux être signée en ligne (près de 2000 signatures en papier + virtuel) voir ici = CHANGE.org

Près de cinquante personnes se sont réunies ce dimanche, dont des membres de Allassac ONGF, Climat Action Brive, le CRRAC, Lo Gran Bôsc …

Les informations liées à cette initiative citoyenne sont disponibles sur www.facebook.com/Sauvons-les-Platanes-dObjat et sur Citoyliens.fr

A bientôt avec ce collectif dynamique, lucide et rayonnant de valeurs et de cordialité

En projet depuis plusieurs années, j’ai appris récemment et par hasard, l’abattage à venir de la cinquantaine de Platanes du Foirail, patrimoine objatois, plantés à l’emplacement du deuxième cimetière. Mémoire de nos anciens, ces arbres s’enracinent dans nos racines.

A quels motifs ?

Sécurité ?

Il est vrai que ces pauvres arbres, étranglés par le goudron qui fait remonter leurs racines, fragilisés par des tailles brutales, sont en mauvais état. Il en est même un qui un jour de tempête, a eu le toupet de laisser tomber une de ses grosses branches sur un véhicule stationné (Mais nous sommes assurés n’est ce pas?). Pour autant, je suis à peu près certaine que les arbres tuent moins de personnes que le tabac, les voitures, la pollution, etc… et que nombre de ces Platanes nous enterreront … pour peu qu’ils en aient le temps !

Il suffirait peut-être de sensibiliser les habitants au danger de stationner sous les arbres les jours d’orage ou de tempête (Même si cela me semble évident)

Modernité ?

Pourquoi devrions-nous sacrifier à la modernité et proposer à nos habitants les mêmes centres villes goudronnés, sans charme ni identité, avec les mêmes cailloux blancs, les mêmes touffes de Graminées que l’on voit partout ? Je suppose que les nouveaux objatois qui ont quitté les villes ne sont pas insensibles à un foirail « à l’ancienne », ombragé avec des arbres, comme à la campagne.

Une restructuration est peut-être nécessaire mais faut-il toujours faire table rase du passé pour mieux se mettre en valeur ? Nous y avons déjà laissé une halle, un kiosque.. reconstruit me direz-vous, mais pourquoi casser alors ?

Praticabilité?

Refaire ce parking permettra sûrement un stationnement plus facile, mais au soleil !. Et n’avons-nous pas déjà, à moins de 100 mètres, notre splendide parking multimodal ? Parking qui a coûté la vie à presque 20 arbres dont un grand Sequoia. Et puis, se garer pour aller où ? Dans nos commerces, à la pharmacie ? Dans notre cœur de ville si beau, si propre à la flânerie, … dans les odeurs d’essence ? Dans nos cafés où les voitures frôlent les terrasses ?

Plutôt que de raser notre foirail, ne pourrions-nous pas refaire le sol entre les arbres ? L’idée des dalles à engazonner est intéressant mais garder des arbres qui ne demandent aucun arrosage l’est également.

Economie ?

Bien sûr, les arbres et surtout les Platanes, ça fait des feuilles, des grosses, des dures qui tombent, qui volent et qu’il faut ramasser. Et la taille aussi… Et tout ça, c’est du temps et le temps c’est de l’argent. Donc, moins d’arbres = économies.

Et le budget de cette restructuration dans tout ça ? Est-ce « économique » ?

Propreté ?

Il est vrai que ces feuilles qui tombent, que ces arbres qui poussent en tous sens, qui hébergent des oiseaux qui font du bruit et des fientes, sont des troubles de l’ordre public… mais bien moins que les crottes de chiens des bonnes gens par exemple, ou les mégots de cigarettes ou les déchets de Mc Donald’s qui souillent nos bords de route !

Aucun de ces arguments ne saurait justifier la mise à mort de ces arbres si ce n’est le témoignage d’une indifférence au bien-être des générations futures, ce que je me refuse de croire.

Ce projet de suppression des arbres de notre commune fait suite à d’autres abattages d’arbres, environ une cinquantaine au minimum dans le centre ville, « qui gênaient » les réaménagements (Place de la Mairie, place de la Gare, cours des écoles, …)

Pourtant, aujourd’hui, nombreux sont ceux qui reconnaissent que le végétal au cœur des villes, même petites, est un bienfait

Amélioration du bien être individuel et collectif car les végétaux apaisent et déstressent,

Les arbres freinent le ruissellement des eaux lors de fortes pluies,

Dépollution : Les grands arbres retiennent CO2 et poussières

Régulation naturelle de la température (Alors que le goudron augmente la température urbaine) et lutte contre les épisodes de canicule.

Baisse de la résonance et donc maîtrise du bruit en ville,

Participation au maintien de la Biodiversité,

Il faudra au moins 25 ans pour que les arbres replantés aient le même impact !

Et bien sûr, les espaces verts sont source d’emplois locaux et non de « frais de fonctionnement » (Les hommes ne sont pas que des chiffres dans le bilan communal !)

Abattre des arbres est un coûteux non-sens écologique !

Aussi, par la présente pétition, nous vous demandons, Monsieur le Maire, de renoncer à abattre les Platanes du Foirail, d’envisager une solution alternative et de veiller dorénavant à mieux protéger et respecter l’héritage précieux constitué par les arbres de notre commune.

Vues : 35

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire