Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Urgent ! Recherche hébergements

Facebookyoutube

Bonjour,

La famille K, originaire d’Ouganda, déboutée du droit d’asile, expulsée du CADA de Peyrelevade fin juin, hébergée bénévolement à Tulle en juillet, et ses deux enfants se retrouve à la rue à partir du mois d’août.

Le 115, hébergement d’urgence, a reçu l’ordre de ne pas loger les familles déboutées de l’asile…

Pour leur proposer un hébergement, même provisoire,, appeler : 07 51 19 24 36

Susanna, jeune Angolaise, déboutée du droit d’asile, admise en 1ère gestion au lycée Cassin en septembre prochain, doit quitter le CADA de Tulle fin juillet et cherche un hébergement pour le mois d’août avant d’entrer en internat en septembre.

La contacter : 06 02 24 28 88

La situation devient très préoccupante pour les demandeurs d’hospitalité….

[email protected] (à privilégier)

Tel : 05 55 26 42 12

Fax : 09 55 00 95 19

Vues : 70

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

2 réflexions au sujet de “Urgent ! Recherche hébergements”

  1. Il faut les aider à RETOURNER dans leur pays d’origine. Ils doivent participer aux progrès dans leur pays. ici il n’y a plus de travail et pas assez de logements pourquoi les avoir faits venir??

    Répondre
    • Je suis étonnée de voir ce genre de commentaires sur le site de Citoyliens, qui est le lieu de toutes les solidarités et des initiatives citoyennes…
      Quelques éléments pour comprendre pourquoi il est plus important de soutenir ces personnes en galère que de les renvoyer dans leur pays.
      1-Il y a du travail en France qui ne trouve pas preneur ; beaucoup de postes dans des métiers difficiles dangereux, mal payés, saisonniers etc. Il manque énormément de jeunes apprenti.es chez les artisans et les patrons recrutent de jeunes migrants qui s’investissent à fond.
      2-Les humains qui arrivent chez “nous” participent à l’économie du pays cf le petit guide de la Cimade :
      https://www.lacimade.org/petitguideprejuges/petitguideprejuges.html

      3- renvoyer des gens dans le pays qu’ils ou elles ont quitté, c’est ce que vous souhiateriez que l’on vous fasse si vous aviez dû quitter le votre ? Pensez-vous que ce soit par caprice qu’ils sont partis ? On ne quitte pas son pays, la joie au coeur, en prenant les pires risques, en supportant mille maux (fatigue, agressions, maladies, la traversée de la méditerranée qui est le plus vaste cimetière marin du monde aujourd’hui) pour faire une balade. On part car souvent c’est la seule solution.
      4- je vous suggère de regarder le site de la Cimade qui explique combien sont utiles à notre société ces humains si maltraités.

      Répondre

Laisser un commentaire