Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

ACTION JURIDIQUE “Covid” EN CORREZE : vous pouvez participer

Facebookyoutube

PLAINTE PENALE COLLECTIVE

Dans la situation sociale, politique et juridique très grave de cette période Covid / Passe Sanitaire, la meilleure défense c’est l’attaque. Deux professionnels soignants exerçant en Corrèze en contact avec un professionnel du droit de la santé très renommé lancent une action juridique parallèlement dans trois tribunaux en France (Grenoble, Paris, Tulle).

Ils invitent des habitants de Corrèze à ce joindre à cette plainte collective afin de lui assurer la portée juridique et médiatique que la gravité de la situation réclame.

Qui est l’avocat qui va porter et plaider cette plainte ?

Cette plainte pénale collective sera portée par Me JEAN-PIERRE JOSEPH : célèbre avocat en Droit de la Santé (depuis 1969), Doyen des avocats du Barreau de Grenoble.
(Raison sociale : Cabinet SCP JOSEPH – MANDROYAN – 14 bis Avenue Alsace Lorraine – 38000 Grenoble – Tél : 04 76 50 37 00)

Me JOSEPH est en lien très étroit avec :

  • REINFO.COVID
  • Le COMITE CORONA, initié à Berlin par l’avocat germano – américain anti-corruption REINER FUELLMICH, célèbre surtout pour son combat contre les fraudes de la DEUTSCHE BANK  aux Etats-Unis,  et contre VOLKSWAGEN dans l’affaire du DIESEL GATE aux USA en 2015-2016, où le fabricant automobile avait illicitement programmé les logiciels de ses véhicules afin d’en minimiser les données sur les émissions polluantes.
  • Il est aussi en lien avec l’association BON SENS, présidée par le PR CHRISTIAN PERRONNE.
    BON SENS est bien connue pour ses informations de 1er ordre et ses conseils juridiques – par exemple : des modèles de lettres à envoyer aux employeurs . Vous pouvez trouver ces informations sur le site BON SENS. ORG. BON SENS fait savoir qu’elle s’associera à ces plaintes en y apportant son soutien.

Pour bien comprendre l’esprit de la démarche, il est présenté plus bas une interview complète et détaillée de Maître J.P. Joseph fait par FRANCE SOIR. Y sont abordées le contexte et les modalités
de la plainte dont il est question, ainsi que les autres plaintes déjà déposées par Me Joseph à Grenoble et Paris.

Contenu de la plainte

La plainte collective porte sur :

  • Tentative d’empoisonnement (art. 221-5-c du code pénal)
  • Mise en danger de la personne (art. 223-1-c du code pénal)
  • Mise en péril de mineurs par personnes ayant autorité (art. 227-15-c du code pénal)

Dans un 1er temps, cette plainte collective est une PLAINTE CONTRE X : les responsabilités au niveau départemental devront être recherchées et établies lors de l’ Instruction.

L’identité des plaignants ne sera jamais rendue publique ni transmise à qui que ce soit.

Pour chaque personne voulant s’associer à cette plainte limitée aux résidents du département Corrèze, une participation de 40€ sera demandée en temps et en heure par le cabinet de Me Joseph afin de couvrir une partie des frais de procédure ainsi que les déplacements au Tribunal de Tulle.

Modalités pratiques

Chaque personne désirant se joindre à cette plainte doit nous apporter au plus
vite
 toutes ses informations d’état civil et nous les faire parvenir à l’adresse mail indiquée
.

  • NOM et PRENOM
  • DATE ET LIEU DE NAISSANCE (les DEUX svp)
  • PROFESSION
  • DOMICILE
  • COPIE DE PIECE D’IDENTITE (RECTO ET VERSO) OU PASSEPORT (ne pas oublier svp)

A envoyer à l’adresse mail suivante :

Ces éléments d’information seront transmis au cabinet de Me Joseph ; celui-ci vous confirmera
ensuite la validation de votre inscription ainsi que les différents modes de paiement possibles
concernant la participation de 40€ sus-mentionnée et indiquée lors de notre rencontre.

Cette action concerne exclusivement la Corrèze, ne peuvent y participer que des personnes résidant dans ce département.

Article France Soir / interview de l’avocat J.P. Joseph “Nous venons de déposer des plaintes pour des faits criminels dans plusieurs coins de France”

Vues : 388

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire