Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Conférence gesticulée – La rhétorique de la haine

Facebookyoutube

Jeudi 3 mars – 19h – Boite en zinc – Chanteix.
Conférence gesticulée par Gérard Noiriel, historien et Martine Derrier, comédienne

Le venin dans la plume

La place qu’occupe Éric Zemmour dans le champ médiatique et dans l’espace public français suscite l’inquiétude et la consternation de bon nombre de citoyens. Comment un pamphlétaire qui alimente constamment des polémiques par ses propos racistes, sexistes, homophobes, condamné à plusieurs reprises par la justice, a-t-il pu acquérir une telle audience ?

Pour comprendre ce phénomène, ce livre replace le cas Zemmour dans une perspective historique qui prend comme point de départ les années 1880, période où se mettent en place les institutions démocratiques qui nous gouvernent encore aujourd’hui. Ce faisant, il met en regard le parcours d’Éric Zemmour et celui d’Édouard Drumont, le chef de file du camp antisémite à la fin du xixe siècle. Car les deux hommes ont chacun à leur époque su exploiter un contexte favorable à leur combat idéologique. Issus des milieux populaires et avides de revanche sociale, tous deux ont acquis leur notoriété pendant des périodes de crise économique et sociale, marquées par un fort désenchantement à l’égard du système parlementaire.

Dans ce saisissant portrait croisé, Gérard Noiriel analyse les trajectoires et les écrits de ces deux polémistes, en s’intéressant aux cibles qu’ils privilégient (étrangers, femmes, intellectuels de gauche, etc.) et en insistant sur les formes différentes que ces discours ont prises au cours du temps (car la législation interdit aujourd’hui de proférer des insultes aussi violentes que celles de Drumont). L’historien met ainsi en lumière une matrice du discours réactionnaire, et propose quelques pistes pour alimenter la réflexion de ceux qui cherchent aujourd’hui à combattre efficacement cette démagogie populiste.

Gérard Noiriel est historien, directeur d’études à l’EHESS, et auteur de nombreux livres sur l’histoire sur l’histoire de l’immigration en France, sur le racisme, sur l’histoire de la classe ouvrière et sur les questions interdisciplinaires et épistémologiques en histoire.

Á l’initiative de l’Institut d’histoire sociale CGT du Limousin avec le soutien du Comité régional CGT, de l’Union départementale CGT de la Corrèze, de Peuple et Culture, de La Ligue des droits de l’homme du Mouvement de la paix et le concours de la Librairie Préférences

Vues : 51

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Facebooktwittermail

1 réflexion au sujet de « Conférence gesticulée – La rhétorique de la haine »

  1. Au lieu de comparer Éric Zemmour à un dictateur assoiffé de haine et de mauvaises intentions vous devriez revoir vos classiques notamment Voltaire, célèbre polémiste, qui a osé provoquer les bien pensants et les hypocrites pour lancer des débats d’idées . Il a été condamné et emprisonné et envoyé en exil….c’est ce que vous voulez pour Éric Zemmour ? Qu’il lui soit interdit de parler ? Qui êtes vous ?

    Répondre

Laisser un commentaire

16 − sept =