Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Autonomie alimentaire : une prise en compte locale dans un village de Corrèze

Facebookyoutube

Le 23 mai 2022 le Maire du village du Chastang en Corrèze faisait part de sa décision de ne plus participer au conseil d’agglomération de la ville de Tulle. Motif : autonomie alimentaire trop peu prise en compte. Dans la prise de position qu’il a rendue publique, il souligne le caractère urgent de cette question. Avec émotion il pose la question : que direz-vous à des administrés quand ils viendront toquer à la porte de vos mairies en disant “ON A FAIM” ?

Nous avons pris RV avec le Maire pour en savoir plus. Il nous a donné RV avec le président de l’association “La Croisée des Champs” qui a pour objet de travailler sur cette question.

L’un et l’autre n’ont pas manqué de souligner que même dans notre département rural, le nombre de jours de stock alimentaire n’est que de quelques jours. A leur yeux, il est urgent et impératif de réfléchir et AGIR sur cette question : les pénuries sont là et que le contexte international de guerre Russie Ukraine a déjà des conséquences sur le prix de nombreux produits. Ils tirent la sonnette d’alarme aussi sur le fait que la spéculation sur les produits de base de l’alimentation se poursuit et que des famines débutent en Afrique et dans les pays du Sud.

Voici la vidéo que nous avons tournée de notre rencontre avec Florent Moussour et Ghyslain Deschauffour, le représentant de l’association du Chastang “La croisée des Champs” :

Ils ne manquent pas de nous rappeler les avantages de leur démarche : son caractère éducatif et solidaire, et très concret de cette démarche. Le système des aides à l’agriculture privilégie des prairies sans arbres ou bien de l’élevage ou bien des monocultures. Les anciens témoignent que tout pousse en Corrèze, et que les céréales, les fruits et le maraichage faisaient profondément parti du paysage. Tout ceci a disparu et notablement appauvri nos paysages.

La jeune équipe réunie autour du Maire du Chastang a lancé plusieurs initiatives pour dynamiser le village.

  • marché de pays tous les samedis (emplacement gratuit)
  • un vide grenier
  • potager municipal
  • fête de la musique
  • ateliers d’écriture
  • marché de Noel
  • (…)

Un groupe Facebook de 500 membres permet de suivre l’actualité locale : Le Chastang Actu

Vues : 524

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Facebooktwittermail

1 réflexion au sujet de « Autonomie alimentaire : une prise en compte locale dans un village de Corrèze »

  1. La solution n’est pas d’opposer le projet piscine à l’achat de semences mais de faire évoluer cette agglo qui a un sens de l’inertie assez marqué. Et qui fait des choix frileux sur les sujets environnementaux. J’espère que votre démarche aura un impact ! En tout cas bravo pour l’initiative !

    Répondre

Laisser un commentaire

15 − 11 =