Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Philippe, spécialiste “toilettes sèches” en Corrèze, reportage vidéo …

Facebookyoutube

Voici un entretien vidéo avec Philippe le spécialiste corrézien des toilettes sèches. C’est l’occasion d’aborder un sujet avec lequel très peu de gens sont à l’aise. En une dizaine de questions auxquelles il a répondu avec la patience et la verve qu’on lui connaît il va nous aider à faire le tour de des points importants de cette question du retour à la terre de nos urines et matières fécales, que l’on soit propriétaire d’un jardin ou pas.

Il s’agit bien d’une troisième révolution dans la gestion de nos rejets corporels et c’est une chance pour la Corrèze que notre spécialiste passeur de savoir soit aussi inspirant, visionnaire et expert dans les techniques de construction et de mise en place d’assainissement par phyro-épuration ou pedo- épuration.

Le reportage a été fait à la fin d’un stage de construction de toilette sèches dans nous avions diffusé l’annonce ici sur citoyen en juin 2022.

Merci donc à Amandine pour l’initiative qui a donné la chance à 7 personnes de devenir capable de réaliser elles-mêmes leurs toilettes sèches en Corréze.

La quantité de bois nécessaire n’est qu’un seul petit mètre carré. Philippe est distributeur pour toutes les pièces plastiques et céramique, bacs, ventilation, sciure etc …

Vous pouvez vous aussi organiser un chantier participatif de réalisation de toilette sèches chez vous ou contacter Philippe pour étudier votre réalisation via son entreprise Oykobat en le contactant au

Photos du stage “auto-construction de toilettes sèches”

Uniquement de l’outillage portatif accessible à tous pour apprendre en groupe
Un seul petit mètre carré de bois suffit pour réaliser une toilette sèche
Prototype de toilettes sèches terminé

Vues : 173

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 450+ abonné·es.

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Facebooktwittermail

3 réflexions au sujet de “Philippe, spécialiste “toilettes sèches” en Corrèze, reportage vidéo …”

  1. Depuis 10 ans, Sabine et moi habitons près de Brive dans une “maison bioclimatique”,
    avec toilettes sèches…
    Cette maison coche beaucoup de cases d’une “maison qui consomme peu”.
    Notre démarche est “Est-ce possible de faire… ?”, et nous l’avons fait quand c’était possible.

    Pour les toilettes sèches, c’est l’approvisionnement en copeaux chez notre menuisier de proximité, et la “cabane toilettes sèches” au fond du jardin, qui ont permis de valider le “projet toilettes sèches”.

    Pour information, quelques cases cochées de la maison :
    – assainissement phytoépuration et toilettes sèches
    – murs intérieurs en BTC (briques de terre crue)
    – VMC double flux
    – forte isolation en ouate de cellulose
    – toitures végétalisées
    – panneaux solaires photovoltaïques
    – chauffage au bois (pas de radiateur, sauf sèche-serviettes très peu utilisé)

    Répondre
  2. Salut Bertrand, Nous serions intéressés de savoir comment ton (je peux tutoyer?) système de panneaux solaires est installé et quelle autonomie tu as avec… On voudrait pouvoir être autonome un minimum (pour au moins avoir un ordinateur (et la boite wi-fi), un congélateur et une ampoule ! Merci de ta réponse,
    Marie

    Répondre
    • Bonjour
      Tu peux me joindre au 06.99.61.40.88 ou à [email protected]

      Notre installation :
      – 8 panneaux de marque Solaredge pour un total de 3Kwc
      – principe : autoconsommation et revente du surplus à Enedis
      – installateur : GIRERD à St Viance/Allassac (très très bien)
      Pour une “installation perso”, je ne pourrai pas t’aider. Désolé.

      J”ai un fichier Excel qui regroupe toutes mes données de consommation/production/autoconsommation.

      En juillet, on a produit 2 fois plus que ce que l’on a consommé (heures pleines+heures creuses).
      Bien sûr, on a des consommations en dehors de la période de production (réfrigérateur…), donc une facture.
      Une application Solaredge (smartphone/tablette ou PC Windows) montre les courbes de consommation/production/autoconsommation et permet de récupérer les données en fichiers (comme pour Enedis…)
      Une fois par mois, je récupère les 3 fichiers Enedis et 1 fichier Solaredge pour alimenter ma base de données Excel

      A ta disposition si tu as des questions (y compris maison passive…)
      Bertrand

      Répondre

Laisser un commentaire

19 − cinq =