Marche pour le Climat le 1er février à Brive

Posted by fiverr901 on
0
Actions
Marche pour le Climat le 1er février à Brive

Climat#Brive organise une marche pour le climat le 1ér février devant le théâtre de Brive la Gaillarde de 16 heures à 18 heures.

Devant l’urgence climatique, les catastrophes en cours en Australie mais aussi dans les forêts primaires d’Amazonie, d’Indonésie.

Devant les défis écologiques auxquels nos communes vont être confrontées.

Mobilisons nous tous pour symboliser notre volonté d’un véritable changement des mentalités chez nos élus politiques et dans la population.

Contre l’usage des pesticides, pour une société plus juste, pour un projet d’aménagement du territoire qui insère l’écologie au centre.

Merci de partager l’évènement.

AG de l’Amap de Brive – jeudi 23-01

Posted by Citoyliens on
0
Assoc. partenaires
AG de l’Amap de Brive – jeudi 23-01

AMAPiens AU PAYS DE BRIVE. ASSEMBLEE GENERALE JEUDI 23 JANVIER
20h à la Salle Dumazaud, rue de Selves, Brive

Cette assemblée générale sera suivie d’un moment convivial autour de boissons offertes par l’association et des « grignotages ».

AMAPiens au Pays de Brive est un groupe de consommateurs réunis en association, souhaitant se réapproprier la responsabilité du choix de notre nourriture et de l’impact de celle-ci sur l’environnement en partenariat avec des paysans : acheter à un prix équitable des produits d’alimentation de qualité, en étant informés de leur origine et de la façon dont ils ont été produits.

Le système AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) participe activement à la sauvegarde et au développement d’une activité agricole écologique, locale, ayant un impact positif sur le territoire. Participer à une AMAP, c’est ré-apprendre à se nourrir avec les saisons, au rythme de la nature et un acte de solidarité puisque les risques dus aux aléas du temps et de la production sont partagés.

Si vous êtes intéressé, il vous est conseillé de venir nous rencontrer lors d’une livraison ou à l’assemblée Générale et de discuter avec les AMAPiens présents afin de vous faire une idée du fonctionnement d’une AMAP et de voir si cela correspond à votre attente.

Association « Amapiens au Pays de Brive »

Donnez votre avis sur le dépliant Citoyliens, merci !

Posted by fiverr901 on
2
Categories

Voilà tout frais sorti de chaleureuses et tardives réunions de travail le DÉPLIANT tout nouveau tout beau arrive …

Avec une base de design Kraft + logo phylactères pensés par Sophie B

Une question « métaphysique » pour la couverture

Une chaîne de personnages qui lui répondent dans le « sein » du document

Deux ou trois petites formules qui arrivent à peu près à condenser les orientations de la démarche (« donnez un neurone pour une initiative locale », « plantons des graines de liens », « faisons les fleurir ensemble » … )

Comment et pourquoi solliciter vos avis ?

Avant envoi à l’imprimeur vos avis sont sollicités (c’est tellement fréquent de RATER un sens caché par-ci ou une coquille par là …) mais c’est ultra-génialement précieux de recevoir des propositions d’amélioration …

ou un simple coucou / bonne année / je suis toujours là et je soutiens !!!

Soit vous répondez PAR EMAIL à cet article envoyé via la newsletter sinon laissez un COMMENTAIRE (ou répondre) au pied de cette page.

Le dépliant Citoyliens 2020

Extérieur du dépliant 3 volets Citoyliens Corrèze Dordogne Lot
Intérieur du dépliant 3 volets Citoyliens Corrèze Dordogne Lot

Et pour leur distribution ?

Abordons aussi la question des futures distributions où ? qui ? … si vous avez des propositions … Merci d’avance pour l’aide et le soutien

F.

AG Débat de l’association L' »Ouvre Boîte ». Argentat 13-01

Posted by Citoyliens on
0
Categories
AG Débat de l’association L' »Ouvre Boîte ». Argentat 13-01

L’ouvre-boîte propose une AG-débat
Lundi 13 janvier 2020 à 20h
Salle Saintangel, jardin public à Argentat

L’association est très légère en terme d’administration.
Ce qui fait que l’assemblée générale sera un débat.

– historique de l’ouvre-boîte, avec rappel des buts et idées de thème
– bilan par rapport à ses objectifs, choix des thèmes, déroulement des
débats, les objectifs que chacun y verrait, comment peut-on faire autrement
– point financier: ça c’est vite réglé !
– rendez-vous fixe plutôt que fluctuant ?
– liens avec la future donne électorale commune, comcom, départ.
– liens avec un groupe “veille”
– toutes vos idées

On trouve les documents relatifs à l’ouvre-boîte (statuts, charte,
débats) ici : https://we.riseup.net/louvreboite

Rappel extrait des statuts :
Cette association a pour objet
• De permettre à chaque habitant d’Argentat-sur-Dordogne et de ses
environs de débattre des sujets de société qui le concernent, en public,
dans des lieux publics, et
• D’organiser des débats contradictoires ne servant aucun intérêt
privé, permettant la libre expression et la confrontation des opinions
dans le respect de la charte annexée aux statuts associatifs.

Voir tous les articles et annonces de l’Ouvre Boîte

Hervé Covès au théâtre de Tulle

Posted by Citoyliens on
3
Categories

Aimer : comment passer de la fertilité à la fécondité dans la relation que nous entretenons avec la terre ?


TRIBUNES #4 AVEC HERVÉ COVÈS

Dans la civilisation indo-européenne, l’agriculture s’est toujours rêvée sur le modèle du jardin, un paradis clos, isolé et maîtrisé, reléguant la nature au hors-champ, par le recours à des techniques biocides, avec les conséquences que l’on connaît.

D’autres civilisations, pourtant, ont su développer des relations à la nature qui composent d’autres liens et d’autres enchevêtrements, des écosystèmes résilients dans lesquels tous les êtres peuvent vivre en équilibre les uns avec les autres : les cultures amazoniennes et amérindiennes en témoignent, par exemple, par le développement de corridors biologiques et de relations non-hiérarchiques entre les vivants.

C’est dans le sillage de cette conversion à une autre pensée du rapport à la nature que nous cheminerons aux côtés d’Hervé Covès pour cette quatrième tribune qui inaugure l’année en y déposant le secret d’une lumière : « la vie est belle ».

Hervé Covès est ingénieur agronome, il a travaillé au Pôle d’expérimentations de la Chambre d’agriculture de Corrèze. Conseiller expert en trufficulture, il a dirigé notamment la truffière expérimentale de Chartrier-Ferrière et se passionne pour la permaculture, l’agriculture de la fécondité et pour la diversité biologique et les interactions qui unissent les êtres vivants – bactéries, plantes, champignons, animaux. C’est en Guyane, en 2001, dans la forêt amazonienne, à Saül, qu’il vit sensiblement la force d’un autre système de pensée, plus complexe, fondé sur une approche systémique et holistique, et qu’il est saisi par la possibilité d’un autre lien au vivant, fondé sur l’amour. Chercheur infatigable, pédagogue passionné, il rejoint l’ordre franciscain en 2014 et ne cesse de défendre une agriculture sobre, résiliente et aimante.

Voir les vidéos d’Hervé Covès sur la chaine Youtube Citoyliens

Voir les articles sur Hervé Covès dans Citoyliens

Article de RCF

« Souvent on me prend pour un doux rêveur idéaliste, ça ne me dérange pas, mais je n’ai pas tout le temps perçu ma vie comme étant belle, elle a même été très compliquée. » Ingénieur agronome de formation, Hervé Coves accompagne aujourd’hui ceux qui veulent se former à l’agro-écologie et à la permaculture. Son parcours professionnel et spirituel est celui d’un contemplatif. En 2014, à un peu plus de 50 ans il est devenu religieux franciscain, membre de l’ordre fondé par saint François d’Assise, patron de l’écologie.
 

On en est venu à utiliser de la farine animale pour nourrir les troupeaux, « on trouvait ça extraordinaire d’élever des vaches avec de la fiente de poule et de la sciure de bois… » Nourrir le monde à n’importe quel prix : plus tard on l’a payé cher

L’AGRICULTURE, REMISE EN CAUSE D’UN SYSTÈME

C’est l’amour de la nature qui l’a conduit à devenir ingénieur agronome. Lui, l’enfant de pieds-noirs élevé dans une cité HLM de la banlieue de Strasbourg, né en France et éduqué dans l’idée (et le traumatisme) qu’il ne fallait pas trop s’attacher à la terre. À la fin des années 70, il avait déjà un côté militant quand il a commencé à travaille pour une Chambre d’agriculture dans le Limousin. Déjà « les Chambres étaient perçues comme parasitant l’agriculture ». Il se souvient, à ce moment-là, « l’idée c’était vraiment de nourrir le monde ». Et on en est venu à utiliser de la farine animale pour nourrir les troupeaux, « on trouvait ça extraordinaire d’élever des vaches avec de la fiente de poule et de la sciure de bois… » Nourrir le monde à n’importe quel prix : plus tard on l’a payé cher.

La première prise de conscience que quelque chose ne pouvait pas fonctionner dans ce système agricole-là, ce fut lors de la crise de la vache folle. « À partir du moment où un projet sur lequel j’avais travaillé a montré ses limites, je suis suis dit ‘Hervé tu es en train de tuer des gens’. » Hervé Coves confie avoir « vécu avec cette culpabilité-là pendant longtemps… » Prise de conscience aussi, que, dans ce système où les agriculteurs « ne vivent plus de leur métier » (à part sur de très grandes surfaces de plus de 1.000 hectares) mais « des aides et des subventions », on « ne donne plus une vraie valeur aux choses ». Selon lui, le drame pour un agriculteur c’est que le prix de son effort est décidé arbitrairement depuis Bruxelles.


ÉCOUTER ► Perrine et Charles Hervé-Gruyer, des pionniers de la permaculture


« UN JOUR ÇA S’EST IMPOSÉ À MOI : REGARDE COMME LA VIE EST BELLE »

« La campagne ma révélé quelque chose de la beauté du monde. » Il avait 12 ans, quand sa famille a déménagé pour le petit village de Kolbsheim (Bas-Rhin) : là, il a vécu « une renaissance ». « Je vivais en moi cet amour de la terre. » Et le jeune homme peut enfin laisser libre cours à sa passion pour les végétaux. Mais sa conversion, ou plutôt sa « révélation » comme il l’appelle, il l’a vécue des années après, au cours d’un voyage d’étude en Guyane. Une nuit au cœur de la « magnifique » et « effrayante » forêt amazonienne, emplie de bruits tous plus ou moins inquiétants les uns que les autres, Hervé coves est installé dans un hamac et peine à s’endormir. Quand tout à coup une puis deux, puis trois, puis des centaines de lucioles clignotent et se répondent dans un jeu de lumière « féérique ».

« Le monde est un livre extraordinaire dans lequel il y a tant à apprendre », cela il en était déjà convaincu. Mais cette-nuit là en Guyane – Hervé Coves en parle la voix brisée par l’émotion – il comprend que « tous ces insectes, ces singes [qu’il entend] hurler, ces grenouilles qui coassent, ce sont des chants d’amour : je me suis rendu compte à ce moment précis que c’était de ça dont j’avais peur ; ce dont j’avais peur c’était l’amour ». Et ça a « bouleversé » sa vie. « Je me suis détendu dans mon hamac et j’ai vécu une des plus belles nuits de mon existence. » Une « nuit d’amour à communier avec toute cette nature merveilleuse ». Depuis, il a cessé de ronfler et d’être insomniaque, dit-il en souriant. Il en a surtout gardé « la révélation qu’on est dans un monde qui est plein d’amour » et que souvent « les manifestations d’amour nous effraient ».

3 conférences débat pour lycéens : « La Non-violence, ça s’apprend »

Posted by Citoyliens on
2
Categories

Conférence débat « non violence » pour lycéens en Corrèze

Le 13 janvier 2020, une conférence-débat sur le thème : « La Non-violence, ça s’apprend » sera organisée au Collège Mathilde Marthe Faucher ALLASSAC.

A cette même date, la conférence se fera à l’École d’Application aux métiers des Travaux Publics EGLETONS.

Le 14 janvier 2020, ce sera au tour du Lyçée Bahuet Brive-la Gaillarde de recevoir la conférence.

Toutes les conférences seront animées par Jean François BENARDINI, artiste et Président de l‘afc-UMANI.

Une conférence débat déjà appréciée à Allassac en 2018 …

Nouvelle édition de l’événement Corrézien organisé à Allassac en 2018 (voir sur Citoyliens), le collectif « non violence 19 » réitère ces temps de débat dans trois autres lycées en Corrèze.

Le conférencier porteur de cet universel message de non-violence est un grand habitué de ce type de rencontres et en a plusieurs centaines à son actif, réalisées chaque fois bénévolement. Ce conférencier inspiré, passionné et généreux, c’est Jean François Bernardini le chanteur du groupe « I Muvrini », fondateur de l’ONG « Afc UMANI ».

Vous pouvez trouver l’enregistrement de la conférence de 2018 sur la chaîne Youtube de Citoyliens.

Merci de laisser un j’aime, un partage ou un commentaire en passant sur cette annonce d’événement dédiée à la non violence en Corrèze …

Retour sur l’assemblée RIC à Trelissac : 4 janvier de 9h30 à 17h30.

Posted by Jean françois Bousquet on
0
Citoyenneté

Je rentre de l’assemblée dont voici très brièvement un retour (il y aura un compte rendu complet sur le site d’objectif-RIC.fr très prochainement)

Malgré une organisation impeccable et des conditions matérielles irréprochables, nous étions peu nombreux comme en témoigne la photo ci dessous (3 groupes de 8)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2-1024x576.png.

Et pourtant le travail a été très instructif et fécond pour tout le monde

La méthode utilisée a permis à chacun.e de s’exprimer librement sur la question du jour : « COMMENT METTRE EN PLACE LE RIC DANS NOS INSTITUTIONS FRANCAISES » ; parmi les nombreuses idées abordées pour répondre à cette question, nous avons principalement échangé sur les modalités (notamment sur qui peut prendre l’initiative, à partir de quel âge et sur quel sujet) ; et sur la communication (notamment sur la nécessité d’établir des règles de communication, dont l’écoute et le respect, sur celle d’aller à la rencontre des gens directement, de développer le bouche à oreille, de faire pression sur le conseil constitutionnel via l’article 6 des droits de l’homme et du citoyen, de s’engager dans l’operatinarticle3.fr, etc.)

Que ce soit pour l’une (objectif-RIC.fr) comme pour l’autre (operationarticle3.fr) de ces initiatives, ce serait tellement vraiment simple si nous étions plus nombreux … (pour info, concernant operationarticle3, sur la circonscription de Tulle nous sommes une quinzaine sur les 40 personnes attendues pour constituer un groupe représentatif ; celui de Brive n’est pas complet également – Contacts sur le site operationarticle3.fr)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est barre-arc-en-ciel-JDD.png.

Une #assembléecitoyenne à la sauce Objectif RIC c’est quoi ?
C’est :
– 1 atelier de travail en physique par groupe
– capable d’accueillir de 50 à 100 personnes
– sur 1 sujet précis sur le #RIC défini en amont
– durant 1 journée entière
– ouvert à toutes les #citoyennes et tous les #citoyens volontaires
– géré par des facilitatrices et facilitateurs neutres

Seront aussi étudiées les stratégies à déployer et à mettre en oeuvre pour permettre au RIC d’être instauré dans le droit français à la fin du processus de co-construction.

Notre objectif est de faire émerger de nombreuses propositions sérieuses et argumentées sur les modalités du RIC et sur la stratégie de mise en application dans le #droitfrançais.

Compte rendu – Réunion Citoyliens

Posted by fiverr901 on
1
Categories

Voici un succinct compte rendu de la réunion Citoyliens du Mardi 17 décembre au 400 de 19h à 22h. (version complète en PDF à la fin)

Un grand Merci aux 10 personnes présentes

Échanges d’avis sur Citoyliens

Compréhension de l’utilité = globalement ok

Fonction la plus appréciée = agrégation de 150 sources d’info locales

Visibilité des acteurs locaux = la page 1 des résultats des moteurs de recherche est le filtre « tout ou rien » pour tout ce qui s’expose sur internet. 93 % des navigations commencent par un moteur de recherche, et 90 % des internautes ne consultent que la page 1

Efficacité de Citoyliens = + de 250 présences en page 1 des moteurs de recherche.

Trafic = 1000 à 2000 visiteurs /mois (sans compter les visiteurs sur Facebook et Youtube)

Pour cela = appel aux associations pour qu’elles produisent des articles

Croisement réseaux = ouverture de Citoyliens au monde de la santé et du handicap (cf partenariats)

Suggestion de réalisation d’un mini sondage : Qu’est ce veulent les visiteurs et membres de Citoyliens ? En quoi êtes vous prêt à participer plus ? Êtes vous prêt à faire connaître autour de vous ?

Adhésions / dons = Helloasso Citoyliens (trop peu utilisé)

Pour pallier à ce déficit chronique et au manques de dons, pourquoi ne pas faire une  zone payante  dans le site réservée aux adhérents ?

Intérêt général = projet de déclarer Citoyliens comme association d’intérêt général

Réunions virtuelles = une solution est cherchée pour permettre de faire des réunions via internet / youtube

Carte citoyenne = organiser des vérifications collectives des infos

Design / Flyers

Suite à la rencontre et au travail de Sophie B, notre graphiste partenaire, l’impression des flyers va enfin être possible début 2020, avec un logo et un slogan.

 Appel à tous pour aider à le distribuer !

Nouvelles des partenariats

Les très bonnes nouvelles du réseau

Les partenaires renouvellent leur partenariat pour 2020 (encore des réponses en attente) :

  • SEL de Terre (accompagnement technique et humain de grainothèques et de permaculture)
  • La Ligue des Droits de l’homme
  • La Trousse Corrézienne (journal associatif bimensuel sud-corrézien)

Démarche de nouveaux partenariats 2020

Voici les acteurs locaux rencontrés avec un partenariat en cours de réflexion :

La Graine indocile (Salon la Tour) Le M.L.A.P. (Egletons) Anne Marie Chastré – DDCSPP la F.A.L.19 Peuple et Culture Le 400 Le Battement d’Ailes Cyril Arcondeguy Association Vue sur les monédières Le chant des arts Vent de Vie (liste de diffusion ) CIDFF Brive

Comme il est écrit sur la charte, les partenaires seront sollicités pour fournir des articles, participer aux décisions …

COMMENT AIDER l’association

Fred souligne l’importance pour chaque visiteur de ne pas se contenter d’être lecteur des contenus web de citoyliens.
Appuyer sur le bouton « j’aime » est un minimum à faire … laisser un commentaire ou partager dans son réseau social sont aussi TRÈS UTILES … ces traces ne demandent qu’une ou deux secondes, mais elles sont VISIBLES pour des centaines de visiteurs qui passeront pendant des années (1 j’aime = 5 étoiles pour la page) … vous avez le pouvoir de créer et de multiplier l’impact humain d’une publication, il ne s’agit plus de virtuel, mais de RÉEL … cet travail là les partenaires et Citoyliens ne le feront pas), c’est votre pouvoir d’internaute 2,0 de faire caisse de résonance à ces informations d’intérêt général.

Voici 5 façon de passer à l’acte pour soutenir Citoyliens :

5 micros engagements proposés

  • Parler de Citoyliens autour de soi
  • AGIR sur le site = j’aime / je partage / je commente (ou 2, 4, 6 fois par semaine …)
  • VERSER 1 EURO par mois à Citoyliens (ou 2, 4 ou 6 …)
  • Distribuer les flyers (dès janvier)
  • Écrire un article même court sur l’intérêt général local

Un partenariat particulier pour 2020 : action autour de la biodiversité

Le travail du botaniste expert Dominique Gaudefroy sur la mise en valeur de l’exceptionnelle biodiversité du Sud Corrèze est méconnu malgré les centaines pages de son site internet et ses milliers de photos de JardinSauvage.fr

Lancement d’un partenariat Citoyliens / jardin sauvage sur internet + communication traditionnelle pour inverser ce triste constat

Website Security Test