Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

2 Corréziens s’expriment sur la Forêt / Filière bois “traditionnelle”

Proposition n°2 du maire du Chastang [Corrèze]

Nous ne pouvons que déplorer la monoculture de résineux (douglas, épicéa) dans beaucoup de départements comme le nôtre.

L’industrie forestière, accompagnée de subventions, a transformé une part grandissante des forêts en désert sans oiseaux, sans vers de terre, sans vie.

Épuisement des sols, épuisement et acidification de l’eau, l’environnement est gravement mis à mal par cette monoculture à la rentabilité rapide mais sans lendemain. L’idéal serait une gestion responsable à régénération presque naturelle.

Mais nous ne pouvons, et je le déplore, généraliser rapidement cet idéal sans mettre un coup violent sur l’économie de l’industrie forestière.

Si l’économie actuelle a besoin de travailler de manière industrielle, nous ne pouvons pour autant la laisser détruire toute la vie et les ressources en eau.

C’est pourquoi je propose qu’une bande de résineux soit toujours intercalée par une bande de feuillus.

Il se trouve que la plupart des feuillus assainissent, maintiennent et restituent l’eau de manière régulière. (évitant les inondations et les pénuries)

Si ces feuillus n’intéressent pas les industriels, ils intéresseront et développeront la filière artisanale.

Je sais qu’en entendant cette proposition certains vont faire des bonds, mais c’est la condition sine qua non pour maintenir l’industrie, de maintenir des débits d’eau de qualité dans nos rivières, de développer l’artisanat du bois, et maintenir la biodiversité.

Voir original et les autres propositions de Mr Florent Moussour

Questionnons la “santé” de la forêt française

Analyse d’un expert local, formateur et “architecte du vivant”

Cette affiche est une propagande malhonnête de l’état
Ce n’est plus de la forêt
Ce sont des champs d’arbres, de la culture intensive mono spécifique et ou clonée
Une bonne partie du reste est gérée sous forme de taillis coupés à blancs tous les 30 ans
La gestion forestière réfléchie est devenue une exception.
La biodiversité est très affectée par ces non-modes de gestions
Les sols sont érodés par les coupes rases et la mécanisation
Et la rentabilité est faible pour les propriétaires car le cours d achat des bois est bas
Et maintenant le bois énergie diminue encore le temps de rotation des cultures ou taillis
Ne vous laissez pas endormir pas cette propagande lobbyiste

Marceau Bourdarias

Vues : 85

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 400+ abonné·es.

Facebooktwittermail

1 réflexion au sujet de « 2 Corréziens s’expriment sur la Forêt / Filière bois “traditionnelle” »

Laisser un commentaire


The maximum upload file size: 128 MB.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.