Citoyliens médiatise les 200 associations d’intérêt général local
Recevez leurs informations dans un seul email
Soutenez ce trait d’union local entre tous ceux qui veulent agir …
Précédent
Suivant

Hervé Covès : un corridor naturel continu entre europe et Éthiopie !

En se situant sur l’echelle de temps des ères géologiques de notre planète, Hervé Covès, l’agronome Franciscain de Chartrier-Ferrière près de Brive, va nous présenter en vidéo son projet de reconstruction d’un grand corridor écologique.

Il en décrit quelques uns : celui de l’Éthiopie qui a vu naitre Homo-Sapiens (on y trouve à la fois toutes les maladies qui ont fait souffrir l’être humain, mais aussi toutes les ressources pour se soigner).

Il nous parle des migrations humaines, et des transports de plantes et fruits qui suivent très logiquement ces tracés de déplacements au long des 12000 ans d’évolution depuis la fin de la dernère grande glaciation.

La difficulté de notre époque présente, c’est que dans sa rapidité d’implantation et de conquète, la civilisation humaine a rompu la continuité des milieux naturels.
Or c’est en pouvant faire circuler et déplacer ses espèces végétales, animales et microbiennes, que la nature serait encore en mesure de trouver sa capacité propre de s’adapter : par exemple en laissant remonter toutes les espèces du Sud qui sont adaptées aux fortes températures et faire que les espèces des régions tempérées puissent elles, remonter plus au nord …

Le projet c’est donc de reconstruire un corridor naturel continu et transnational traversant la France et allant prendre sa source jusqu’à l’Éthiopie : ça ressemblerait à un rideau d’arbres à replanter en tenant compte de la présence de faune sauvages, insectes … ça serait aussi des milieux humides réguliers pour qu’un maximum d’espèces aquatiques puissent être présentes, des chauves souris, etc … plus il y a d’êtres vivants, plus l’écosystème végétal est riche et se développe …

Comment est-ce qu’on va faire avancer ce projet ?

Hervé Covès fait la démonstration que c’est la nature qui va nous sauver. Elle a encore le pouvoir de prendre soin de nous. Le vecteur sur lequel on peut le plus compter, ce sont LES OISEAUX. Car c’est l’espèce vivante qui voyage le plus et opère le plus le mixage des inoculums, de zones en zones …

Entre France et Éthiopie il y a 7000 km. Si pour chaque kilomètre, une personne se dédiait à être le gardien d’un seul petit kilomètre, la théorie s’avancerait vers sa concrétisation.

Voilà le souhait de Hervé Covès : que plein de gens prennent conscience de ces milliards d’êtres qui sont déjà vivants dans ce tracé de parcelles et que des compétences s’aggrègent :

Des communicants, des gens de projet, de finances, de nature et de rèves sont espérés à bord de l’équipe projet … et pas que des européens, mais un ou des africains, ethno ou antropologue pour qu’il vienne nous éclairer sur nos façons de vivre …

Le vrai enjeu ?

Quel est l’ENJEU à travers cette grande reconnection générale transfrontalière ? la réponse est dans la toute fin de la vidéo !!

Pour contacter et rejoindre …

Devenez adhérent à l’association : contactez Hervé à [email protected]

Rejoignez et utilisez le groupe Facebook (cliquez)

Vues : 45

close

L'écocitoyenneté locale
en actes !


Abonnez-vous à la newsletter.
Rejoignez 400+ abonné·es.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire


The maximum upload file size: 128 MB.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.