Sommaire de la Trousse Corrézienne n°29

La Trousse Corrézienne livre sa 29ème édition et tient solidement sa ligne édioriale : du beau, du frais, du local avec toutes les épices imaginables !!

Cette période très particulière de confinement ne le rend pas moins nécessaire ! vous étiez confinés ? et bien débriffez maintenant, et sur le mode “départemental”.

Découvrez, achetez ou abonnez-vous à ce journal indépendant, conçu, rédigé et distribué par des bénévoles. En fil rouge de quelques articles, un jeu de mot bien tranchant sur le confinement … Et puis, dans l’ordre des numéros de page, un aperçu du contenu :

  • 3 – Le confinement sous le mode « fin de stage imposé » pour les étudiants des deux écoles d’infirmières de Tulle et Brive : les aberrations humaines et sanitaires …
  • 4 – Analyse des réalités vécues à l’Hôpital de Tulle ces deux derniers mois …
  • 5 – point sur les Couturières solidaires de Corrèze = modalités de leur action de solidarité, en particulier, les besoins en tissu
  • 6 – Paroles d’une professeur des écoles confrontée à l’école confinée
  • 7 – création expresse d’une dynamique locale de commande / livraison de produits locaux « La Cagette » dans trois lieux en Corrèze (Seilhac/Ste Fortunade/Tulle)
  • 10 – question sur deux facettes du Covid en Corrèze : fermeture de marché d’Egletons, et réminiscences de délation en Corrèze …
  • 11 – témoignage de caissière et choux gras de grande surface …
  • 12 – méditation sur les applaudissement de 20h …
  • 15 – Revenir du Pérou en Corrèze en période de confinement, témoignage …
  • Sélections d’extraits de discours de personnalités publiques en période de confinement
  • 16 – Vidéo surveillance à Tulle (?)
  • 17 – libres réflexions autour du projet muséographique pour Tulle (accordéon, armes et dentelle)
  • 20 et 21 – deux réflexions écologiques … + rappel d’une réalité municipale à Gentioux (!)
  • 22 – Inégalités scolaires en France – où courent les eaux de pluie ?
  • 23 – Gmail à mon intimité – comparatif de deux modes de salariat …
  • 24 – 25 – deux très belles pages dessinées « Coronatittude »

Et bien sûr, plein d’autres choses vitaminées pour les neurones, les yeux et les oreilles … 3 euros le numéro dans une quarantaine de points de distributions, et sur abonnement : 20 euros les 6 numéros bimensuels.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.